Comment le Social Media influence le SEO

Social Media et SEO
Les critères de pertinence (relevancy) et d'autorité (authority) ont toujours été les deux critères les plus influents sur le ranking des résultats de recherche des moteurs. Dans la quête vers leur optimisation, il s'agit dans un cas d'intégrer les bonnes expressions clés au bons endroits, dans l'autre, d'encourager des liens entrants de qualité. Assez standard non ?

Les choses ont évolué depuis. En effet, de plus en plus, les médias sociaux tendent à influer dans les résultats de recherche. C'est la raison pour laquelle il est grand temps de se pencher un peu plus sur le rôle que joue exactement le Social Media sur le SEO. Il est également urgent de réfléchir à la manière dont les marketeurs peuvent ajuster leur stratégie afin de s'adapter à ce phénomène. Le billet qui suit vous aidera à maîtriser tous les basiques du "social search".



QU'EST-CE QUE LE SOCIAL SEARCH ?

Ce terme est utilisé pour définir un type de recherche web prenant en compte des facteurs liés au réseau social personnel du requêteur. En d'autres termes, un contenu qui aurait un lien quelconque avec un profil social de l'utilisateur se verrait être priorisé dans les résultats de recherche. Une requête peut par exemple remonter un résultat lié à un utilisateur de Facebook ou de Twitter avec qui vous êtes connecté. Une autre requête pourrait également remonter un résultat de recherche lié à une personne influente, quand bien même ces influenceurs ne seraient pas directement connectés à votre profil.


GOOGLE PLUS YOUR WORLD

Au début de l'année 2012, Google a dévoilé Google Plus Your World, une intégration unique entre les résultats de recherche de Google et le réseau social Google+. Google Plus Your World permet de prioriser les contenus partagés par votre réseau ou ayant reçu un +1. Depuis, les résultats de recherche de Google sont également enrichis de résultats provenant d'autres réseaux sociaux.

Cette vidéo promotionnelle de Google vous explique comment cela fonctionne.




BING SOCIAL SEARCH

Bing annonçait cet été une mise à jour majeure de son moteur de recherche, proposant ainsi une nouvelle interface intégrant des résultats sociaux. Selon Bing, ces résultats sociaux ont pour vocation de venir en complément des résultats classiques. Il s'agit également de proposer la possibilité de démarrer une conversation et d'obtenir des conseils de la part de ses amis, d'experts ou de passionnés au sein de l'expérience de recherche.

Voici une vidéo promotionnelle qui explique la vision du Social Search par Bing.




Suite au lancement de cette nouvelle interface dédiée aux recherches sociales et s'appuyant sur Facebook, Twitter, Quora et Foursquare, Bing a récemment annoncé un partenariat stratégique avec Klout, le service de mesure de e-réputation. Le partenariat permettra ainsi de proposer des influenceurs de haut niveau suite à une requête validée dans le moteur. Par exemple, quand je cherche "inbound marketing" sur Bing, la partie de l'interface dédiée aux aspects sociaux me présente un aperçu de mes collègues dans la section "Friends Who Know" et un aperçu d'experts du domaine accompagné de leur score Klout dans la section "People Who Know".


FACEBOOK SOCIAL SEARCH

Cet automne, le PDG de Facebook Mark Zuckerberg déclarait qu'il était intéressé par la possibilité de lancer un moteur de recherche sociale alimenté par l'activité des utilisateurs Facebook. D'après Zuckerberg, les moteurs de recherches ont tendances à proposer de plus en plus de réponses à des questions exprimées sous forme de requêtes. Il estime que Facebook se positionne idéalement comme média proposant les contenus pouvant répondre à des questions que les utilisateurs se posent au quotidien. Il souligne que Facebook gérerait déjà plus de 1 milliard de requêtes par jour.


SOCIAL SEARCH ET INBOUND MARKETING

Même si les règles du jeu du social search ne sont pas encore tout à fait définies, une chose reste sûre aujourd'hui. Nous, marketeurs, devons comprendre dès maintenant que les stratégies de SEO et de social média sont aujourd'hui complètement liées.

Voici comment se préparer à ce changement en 9 étapes.

ETAPE 1 : FAITES LE POINT SUR CE QUI FONCTIONNE

Commencez donc par jeter un coup d'oeil à vos contenus qui se positionnent le mieux dans les moteurs et à ceux qui sont le plus partagés. Si jamais vous détectez un contenu à la fois bien positionné dans les résultats de recherche et souvent partagé : bingo ! Le sujet en question vaut peut-être le coup d'être exploité sur le long terme.

ETAPE 2 : OPTIMISEZ LE CONTENU DE VOS PROFILS

N'hésitez pas à intégrer les expressions clés de votre activité dans vos profils de réseaux sociaux.

Ainsi, si je cherche "inbound marketing" dans Bing :
  • Bing va me retourner des résultats de recherche classiques
  • Bing va m'afficher des amis qui ont écrit ou partagé des contenus en rapport avec l'inbound marketing
  • Bing va me proposer des utilisateurs dont le profil contient l'expression "inbound marketing" ou dont les contenus régulièrement partagés contiennent cette même expression
La présence d'expressions clés stratégiques dans vos profils en ligne, dans vos posts et dans les contenus que vous partagez vous permettra d'optimiser les chances d'apparaître en tant que référence sur le sujet dans les résultats de recherche suite à une requête d'un utilisateur quelconque.

ETAPE 3 : RENDEZ  SOCIALES VOS EXPRESSIONS CLES

Intégrez vos expressions clés dans les contenus que vous produisez et trouvez tous les moyens à votre disposition afin d'optimiser le partage de ces contenus. Les simples boutons de partage peuvent être un de ces moyens, les pay-by-tweet peuvent en être un autre. Des liens de partage positionnés intelligemment dans un post peuvent également faire l'affaire, comme dans cet exemple.

ETAPE 4 : TROUVEZ VOS INFLUENCEURS

La raison principale pour laquelle le social search devient une extension naturelle du search est qu'il repose finalement sur les mêmes fondamentaux : relevancy et authority.

D'après Nielsen Research, 92% des consommateurs dans le monde font d'avantage confiance aux recommandations d'amis et de l'entourage familiale que n'importe quelle forme de publicité. Ce chiffre était de 74% en 2007.

A ce titre, il est donc nécessaire de penser les amis et les fans de votre organisation comme des extensions de votre équipe marketing. Encore faut-il les connaître. Pour cela, passez du temps à détecter toutes les personnes qui partagent régulièrement vos contenus. Repérez également les utilisateurs qui profitent d'au moins 1000 suiveurs et qui auraient montré n'importe quelle forme d'engagement dans vos contenus : un "like" ou un "+1" par exemple.

ETAPE 5 : ENCOURAGEZ VOS INFLUENCEURS

Une fois que vous avez détecté vos évangélistes, trouvez les moyens de les encourager à faire la promotion de vos contenus. N'hésitez pas à remercier ces personnes lorsqu'elles parlent de vous ou de votre entreprise. Vous pouvez envisager de les inviter à un évènement spécial comme un petit-déjeuner, un webinar ou une journée portes-ouvertes.

ETAPE 6 : N'EXCLUEZ SURTOUT PAS GOOGLE+

Lorsque Google+ est entré sur la scène des réseaux sociaux, énormément de marketeurs se sont demandés s'il était vraiment pertinent de diluer son énergie et son temps dans un nouveau réseau social. Paul Tassi du magazine Forbes a d'ailleurs rédigé un article assez acerbe sur Google+ il y a un peu plus d'un an maintenant, ce qui lui a d'ailleurs valu des commentaires tout aussi acides.

Mais aujourd'hui, on comprend bien que lorsque la maison mère dudit réseau social est le plus gros moteur de recherche au monde et que de surcroît le contenu de son réseau s'intègre de plus en plus dans les résultats de son moteur de recherche... pas la peine d'en rajouter. En quelques mots, optimisez votre Google+ Business Page.

ETAPE 7 : N'EXCLUEZ PAS BING

Non seulement la technologie Bing a généré 30% de toutes les recherches de ce printemps d'après Experian, mais de plus, Bing propose une offre de recherche sociale plus diversifiée que n'importe quel autre moteur. Avec Facebook, Twitter, Quora, Klout et Foursquare liés à Bing, le moteur a de quoi donner un sérieux avantage aux entreprises qui souhaitent s'investir dans le social search.

ETAPE 8 : RESTER ACTIF SUR VOTRE PAGE FACEBOOK

Bien que la recherche ne soit pas encore un réel objectif à court terme pour Facebook, une équipe d'ingénieurs dont Lars Rasmussen, un ancien de Google, travaille à améliorer le moteur de recherche du réseau social. C'est une vraie opportunité pour Facebook d'approfondir la dimension search. C'est aussi une vraie opportunité pour les entreprises d'augmenter leur portée à travers Facebook. Affaire à suivre donc.

ETAPE 9 : RAPPELEZ-VOUS LA RÈGLE D'OR

Finalement, de manière assez rébarbative, créer du contenu de qualité et utile restera vecteur de réussite que ce soit en SEO ou en social search. Malgré les évolutions constantes et rapides de ces deux industries, les récentes apparitions de Panda et du mobile, cette règle cardinale a tenu bon. Un contenu de qualité sera toujours récompensé, un contenu utile est intrinsèquement plus adéquat pour le partage qu'un contenu commercial.

A vous de jouer !


Vous avez aimé ce billet ? Vous souhaitez recevoir chaque nouveau billet directement dans votre messagerie ? Abonnez-vous à Mercatik !


Publié par
Lire l'article en anglais sur le Blog Hubspot

2 commentaires:

  1. Le contenu est roi ! et le community manager est son prophète... Deux articles pour vous sur ces sujets qui pourraient vous intéresser :

    - De la sueur et de l'encre : Panda a remis le contenu au coeur du référencement
    http://www.vincentabry.com/sueur-et-encre-pour-google-panda-19157

    - Pourquoi les community managers vont conquérir le web
    http://www.webmarketing-com.com/2012/11/05/16526-pourquoi-les-community-managers-vont-conquerir-le-web

    Et félicitation pour votre profil Google+ : je suis impressionné par le nombre de personnes vous ayant ajouté dans leurs cercles, ainsi que par l'activité dont bénéficient vos posts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce partage et votre contribution !

      Supprimer